Recherche

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Nicotinamide Riboside 125 mg - 60 gél veg.

Nicotinamide Riboside 125 mg - 60 gél veg.

"Molécule miracle", "incroyable vitamine cachée"

Plus de détails...

65,00 €

0632

Disponibilité : livraison 12 à 15 jours

29 autres produits dans la même catégorie :

« Molécule miracle », « Incroyable vitamine cachée », ce sont les termes élogieux avec lesquels les grands médias internationaux ont salué la publication dans la revue Cell Metabolism d’un article mettant en évidence les effets bénéfiques in vivo du nicotinamide riboside, une substance cousine de la niacine (vitamine B3). Les signataires les plus connus de l’article sont le Pr Johan Auwerx, titulaire de la chaire Nestlé en métabolisme énergétique de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), et le chercheur Carles Canto, qui a dirigé pratiquement toutes les recherches et en a présenté les résultats remarquables à la presse. 

Les effets du nicotinamide riboside (NR) sur la sensibilité à l’insuline, la biogénèse mitochondriale et l’amélioration des fonctions des sirtuines sont réellement uniques. Le NR est la première molécule dotée d’une enviable triple action : antiâge, amincissante et énergisante ! 

Permet de brûler plus de calories au repos 

Le NR accroît efficacement les niveaux intracellulaires et mitochondriaux de nicotinamide adénine dinucléotide (NAD+), qui devient ensuite NADH après adjonction d’hydrogène) dans les cellules et les tissus. Le NAD+ est un facteur indispensable du métabolisme de l’ATP. Cet accroissement du NAD permet de « brûler » naturellement davantage de calories, car le NAD+ est un cosubstrat indispensable des enzymes sirtuines. Cela montre clairement que la supplémentation en NR offre pour la santé les avantages d’un régime hypocalorique et de la pratique d’une activité physique – sans faire ni l’un ni l’autre – et est donc particulièrement recommandée en cas de surpoids. 

Améliore la sensibilité à l’insuline 

Le NR prévient en grande partie les effets métaboliques négatifs associés à une alimentation riche en graisses : non seulement les souris supplémentées en NR n’ont pris que 60 % du poids pris par les souris du groupe témoin, mais aucune des souris ayant pris du NR n’a développé de diabète, contrairement aux autres : « Même avec un régime normal, le NR améliore la sensibilité à l’insuline », souligne Carles Canto. 

Contrecarre les effets du vieillissement 

La supplémentation en NR accroît sensiblement l’activité des enzymes sirtuines SIRT1 et SIRT3. En fait, cet accroissement ne peut être provoqué que par une restriction calorique drastique ou par la prise de suppléments qui la miment, comme le resvératrol et ses dérivés ou l’oxaloacétate (voir ces produits). 

L’activation des sirtuines améliore les fonctions métaboliques liées aux mitochondries (les centrales énergétiques des cellules), dont la combustion des graisses et les capacités oxydatives des cellules. C’est l’un des moyens les mieux validés pour contrecarrer les effets du vieillissement, limiter les nombreuses pathologies associées au déclin mitochondrial et augmenter la durée de vie des animaux de laboratoire (et certainement aussi celle des humains). 

Contre Alzheimer… un espoir 

L’activation du NAD+ a été reliée à une diminution de la toxicité des peptides bêta-amyloïdes dans la maladie d’Alzheimer. Le NR, en tant que précurseur du NAD+, favorise l’expression dans le cerveau de la prolifération des (PGC)-1α, des régulateurs essentiels de la production des peptides bêta-amyloïdes. Des études supplémentaires, effectuées sur des modèles de souris atteintes de la maladie d’Alzheimer, indiquent que c’est une substance parfaitement biodisponible au niveau du cerveau et ayant des effets neuroprotecteurs, probablement par stimulation de la synthèse de NAD par le cerveau. Dans une de ces études, les chercheurs ont testé l’hypothèse selon laquelle le traitement par NR dans un modèle précis de souris pourrait atténuer la toxicité des plaques bêta-amyloïdes. Des souris atteintes d’une forme similaire de maladie d’Alzheimer ont donc reçu pendant trois mois du NR et, au terme de cette étude, les chercheurs ont observé une atténuation considérable de la détérioration cognitive chez la souris, laquelle coïncidait avec une augmentation des niveaux de NAD+ dans le cortex cérébral. Le NR, en favorisant l’expression dans le cerveau de PGC-1α, permet ainsi de réduire la production des peptides bêta-amyloïdes. 

La supplémentation en NR pourrait donc être bénéfique, en cas de maladie d’Alzheimer, pour améliorer les fonctions cognitives, la plasticité synaptique et, en partie, empêcher la production de plaques bêta-amyloïdes toxiques dans le cerveau. 

Redonne de l’énergie, améliore les performances musculaires 

Le NR améliore la fonction mitochondriale, l’efficacité musculaire et la performance dans les épreuves d’endurance. Les rongeurs qui ont bénéficié d’un complément de NR dépassaient leurs congénères de 10 % dans les courses d’endurance. Ils étaient en meilleure forme, ce qui est confirmé par l’étude au microscope de leurs fibres musculaires. Les souris supplémentées démontraient aussi une meilleure performance dans un environnement climatisé. Cette amélioration de la résistance au froid signale une meilleure dépense énergétique, donc une fonction mitochondriale améliorée. « En conséquence, ces résultats indiquent que le NR pourrait être utilisé comme supplément nutritionnel pour lutter contre les désordres métaboliques et ceux associés au vieillissement, caractérisés par une fonction mitochondriale déficiente. » Étant donné l’inquiétante prévalence de ces troubles, ces conclusions enthousiasmantes permettent d’ores et déjà de recommander la supplémentation en NR à toutes les personnes ayant dépassé l’âge de cinquante ans. Le NR est présent en très faible quantité, à l’état naturel, dans le lait et la bière, mais il serait bien inutile, voire dommageable pour l’organisme, d’accroître la consommation de ces produits. Le recours à un supplément de nicotinamide riboside, comme celui utilisé dans les études menées à l’EPFL, est donc la seule option raisonnable pour bénéficier de ses propriétés. Le NR est totalement dénué de toxicité et d’effets secondaires, même à des doses dix fois supérieures à la quantité efficace du produit.

 

ose journalière : 2 gélules Nombre de doses par boîte : 30

Quantité par dose

Nicotinamide riboside

250 mg

Autres ingrédients : Cellulose microcristalline, stéarate de magnésium (E572), dioxyde de silicium (E551)

 

Adultes. Prendre 2 gélules végétales par jour. 
Chaque gélule contient 125 mg de nicotinamide riboside.

Précautions : Ne pas dépasser la dose quotidienne recommandée. Ce produit est un supplément nutritionnel qui ne doit pas se substituer à une alimentation variée et équilibrée. Ne pas laisser à la portée des jeunes enfants. Conserver à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité. Comme avec tout supplément nutritionnel, consultez un professionnel de santé avant de le consommer si vous êtes enceinte, allaitez ou si vous avez un problème de santé.

 

 

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Nicotinamide Riboside 125 mg - 60 gél veg.

Nicotinamide Riboside 125 mg - 60 gél veg.

"Molécule miracle", "incroyable vitamine cachée"

Donnez votre avis