Recherche

Maca 300 mg Extraits Standardisés - 30 comprimés

Maca 300 mg Extraits Standardisés - 30 comprimés

Dans le cadre des déficits et déséquilibres hormonaux des deux sexes la Maca est un tonique défatiguant et "anti-âge"

Plus de détails...

18,50 €

MACA30

Disponibilité : livraison 5 à 7 jours

21 autres produits dans la même catégorie :

30 comprimés d'extrait standardisé de 300 milligrammes chacun

 

LA Maca ou l’herbe des Dieux du Sud !

 

Utilisation de la Maca

 

Dans le cadre des déficits et déséquilibres hormonaux des deux sexes la Maca est un tonique défatiguant et "anti-âge".

 

Chez la femme plus jeune :

 

En cas de syndromes prémenstruels, mastoses, règles douloureuses : on conseille, dans les dix à quinze derniers jours du cycle, 1 comprimé matin et soir, éventuellement associés à 1 ou 2 comprimés par jour de Dioscoréa CPL extrait standardisé 500 et 1 ou 2 comprimés de PMS et/ou onagre 1300. On peut préconiser en fin de cycle 1 comprimé de Progevital.

 

Chez la femme en période de pré- et ménopause :

 

On peut conseiller cinq à six jours sur sept, 1 à 2 comprimés par jour de Maca, avec si besoin 1 comprimé de Dioscoréa CPL 500 que l’on remplacera, en cas de bouffées de chaleur par 1 comprimé Dioscoréa plus sans oublier, de préférence, le soir d'appliquer 1 petite cuillère café rase de crème à la progestérone naturelle, sur les avant bras.

Également en cas de bouffée de chaleur on pourra ajouter 1 à 2 comprimés de trèfle rouge.

En cas d’effet insuffisant sur la déficience œstrogénique (sécheresse vaginale, libido, lire : Tout savoir sur la préménopause , de John Lee, aux Editions Sully » on pourra ajouter 1 à 2 comprimés de Cybestron.

 

Dans le cadre de la fatigabilité de l'homme souvent due, dés la quarantaine à des déficiences et déséquilibres nutritionnels et hormonaux :

 

On conseille 1 à 2 comprimés par jour de Maca avec 1 à 2 gélules par jour de tribulus terrestris « extrait standardisé 250 mg » et si besoin, 1 comprimé Men formule matin et 3 à 6 comprimés, dans la journée et le soir d’arginine 500 ainsi que trois comprimés d'H.C.complexe si les troubles érectiles sont importants ou si on craint un déficit hormonal en hormone de croissance.

Il est d'ailleurs facile de vérifier qu'il n'existe pas de déficit en hormones sexuelles,en faisant un test salivaire équilibre homme et de déficit en hormone de croissance (H.C. ou GH) ces tests salivaires et/ou urinaires sont très facile à réaliser et clairement interprétés par Nutrition Conseil International. En effet, s'il existe des déficits en testostérone, DHEA et/ou GH, ceux-ci peuvent être comblés, au début par les supplémentations végétales et les acides aminés ci-dessus, mais à terme il faudra probablement et après constatation d'un déficit biologique supplémenter en DHEA et si besoin en GH et testostérone, mais alors, il faudra demander à votre médecin une prescription.

 

Dans tous les cas, il ne faut jamais oublier de supplémenter en ZINC et savoir que tous les problèmes cardio-vasculaires et les déficits en antioxydant peuvent avoir, dans ce cadre, des conséquences tant sur la fatigabilité que sur la sexualité.

 

En cas d'insuffisance de libido on peut conseiller un complexe entièrement végétal le Performen : une à deux gélules dans la journée, avec la prise de Maca et de tribulus, et une à deux gélules, avec la Maca et le tribulus une heure "avant besoin".

 

En cas de supplémentation d’appoint dans le cadre de la stérilité (chez l'homme comme chez la femme), ne pas oublier de supplémenter, si possible, le couple en ZINC et vitamine B.

 

Pour les sportifs et tous ceux « qui font travailler leurs muscles »

 

Une à trois gélules de Maca, deux à trois gélules de Extrait standardisé 250, un à deux acides aminés branchés par jour et deux à trois avant les efforts. N’oubliez pas les antioxydants (1 complexe antioxydant E 300) et l’hydratation et la reminéralisation après effort.

 

Dans le cadre des asthénies, des suites de stress et difficultés de récupération

 

Après périodes de maladie, stress… on peut la conseiller le matin, avec un comprimé Vitalforme longo ou, en cas de plus grand besoin ou fatigue, un comprimé MAXI VI avecune ou deux gélules de Maca et si besoin ajouter une à deux gélules de tribulus terrestris,extrait standardisé 250 mg.

La richesse de la Maca en magnésium et en autres minéraux lui confère également des propriétés « anti-stress » très appréciées chez les personnes à tendance « spasmophile ».

 

Si la fatigue est plus cérébrale et/ou mémorielle

On pourra ajouter au Vitalforme ou MAXI VI, un demi à un comprimé de L-TYROSINE 500, de préférence en milieu de matinée (estomac vide), ou un à deux comprimés de Bio cérébral booster (200 mg de diméthylaminoéthanol, 200 mg de L-tyrosine, 100 mg de DL-phénylalanine). Ne pas oublier, dans ce qui touche « au vieillissement cérébral » de supplémenter en antioxydants et en particulier en vitamine E naturelle et sélénium.

Chez les personnes plus âgées ou qui ont des troubles du sommeil on peut préconiser l'usage de la mélatonine en respectant bien les conseils et précautions données sur notre site et si besoin en faisant un dosage urinaire de la mélatonine et de ses métabolites que NCI vous interprétera.

 

Utilisation de l’extrait standardisé de Maca

 

Rappelons ici que le principe même de l’extrait standardisé signifie que la substance contenue dans l’unité de prise est parfaitement identifiée, uniformément dosée et stabilisée, et pure.

 

 

Pour ceux qui veulent en savoir plus, voici une "petite histoire de la MACA3

 

 

De la famille des Brassicaceae, tout comme le cresson, la pomme de terre, la tomate et le tabac, la Maca ou encore le Maca-maca, Ginseng Péruvien (appelé aussi Maino, Ayuk wilku ainsi qu’Ayak chichira) gît sur le sol et ressemble à un plan de pomme de terre qui aurait perdu tout tonus (en anglais : « flat potato plant »).

De couleur brunâtre, ses fleurs sont de teinte ivoire et ses racines donnent à penser qu’il s’agit « d’une poire ayant la tête à l’envers ». La Maca est aussi associée au Ginseng (d’où son nom familier de Ginseng Péruvien) en raison de la morphologie de sa racine, qui se rapproche considérablement de celle du Ginseng Sibérien.

 

La plante pousse sur les hauts plateaux des Andes entre 3000 et 5000 mètres et résiste au froid et aux gelées.

 

Les habitants des hautes montagnes et vallées du Pérou disent que cette herbe est réputée pour ses remarquables propriétés toniques, et c’est pourquoi son effet sur l’organisme est comparé à l’activité céleste ou royale. Cette « herbe divine” est traditionnellement, une nourriture du « yang » et en conséquence, un symbole de virilité et d’immortalité.

 

Utilisée autant pour ses vertus culinaires que curatives par les péruviens des Andes, la Maca est cultivée depuis au moins 2000 ans. Considérée comme la «nourriture de la famine», la Maca devenait essentiel dans la préparation des repas en temps de disette. Or, de récentes analyses scientifiques ont démontré que sa racine possède effectivement un taux très élevé d’acides gras essentiels et que sa valeur nutritive procurerait les acides aminés indispensables à l’organisme.

 

En matière de pratiques médicales traditionnelles des habitants des hauts plateaux du Pérou, la Maca est utilisée pour des usages très variées : chez les hommes, l’accroissement de la vitalité sexuelle et particulièrement la fertilité, chez les femmes, on la préconise lors de la ménopause, notamment pour les bouffées de chaleur et les syndromes prémenstruels.

Elle aurait aussi la possibilité d’améliorer l’aspect de la peau, le désir sexuel, diminuerait la sécheresse vaginale, améliorerait l’équilibre émotionnel et la résistance au stress. De façon générale, la Maca augmenterait l’énergie et la vigueur corporelle, corrigerait certaines anémies et renforcerait le système immunitaire. Enfin, de récentes recherches scientifiques effectuées en laboratoire (in vitro) démontreraient que la Maca aurait une action de stimulation sur l’hypophyse et l’hypothalamus, modulant les sécrétions des hormones LH, FSH, HCG et prolactine et en conséquence un rôle considérable dans le bon fonctionnement des autres glandes endocrines tels que les ovaires, les testicules, les glandes surrénales, le pancréas ainsi que la glande thyroïde.

 

La Maca contient des alcaloïdes, des acides aminés, des acides gras (linoléniques, palmitiques et oléiques) des carbohydrates, du calcium, du fer, du magnésium, de l’isothiocyanate de methoxybenzyl, responsable de ses propriétés aphrodisiaques, des glucosonilates qui seraient responsables de ses effets sur la stérilité, du phosphore, des saponines, du stigmasterol, du sitosterol, des tannins, du zinc, des vitamines B1, B2, B12, C, et E.

Il contient plus de fer et de calcium que la pomme de terre.

 

Indications de supplémentation nutritionnelle

 

Ce véritable composé nutritif « idéal » résistant au froid extrême et permettant aux indiens de traverser des périodes de disette est un défatiguant, antiasthénique. On peut la recommander dans les périodes de récupération d’affections chroniques, de stress, un « stimulant hormonal global » comme le yam ou dioscorea, cela restera à démontrer mais on peut logiquement le supposer et le recommander également chez des sujets ayant eu trop longtemps des apports nutritionnels déficitaires.

 

La Maca aurait également un effet intéressant sur la mémoire.

 

Ses propriétés anti asthéniques de type anabolisant ont conduit des body-builders à l’utiliser avec succès (comme le Tribulus terrestris) comme alternative naturelle aux anabolisants stéroïdiens et autres hormones.

 

On peut la recommander, comme le ginseng, pour stimuler, chez l’homme comme chez la femme, la libido et tenter de lutter contre la stérilité où l’on sait que les déficiences nutritionnelles, notamment en zinc, fer, vitamine B12 et acides aminés sont autant de facteurs aggravant.

 

Chez l’homme on lui reconnaît des propriétés contre l’impuissance et il faciliterait l’érection.

 

C’est dans cette indication que le prescrivait le docteur Gary F. Gordon, ancien Président du Collège Américain pour L'avancement de la Médecine :

- « Après avoir entendu des rumeurs diverses à propos de cette racine j’ai éprouvé personnellement une réponse significative dans la stimulation du tissu érectile que j’appelle alternative naturelle au Viagra ®

Je pense que la Maca est un moyen de normaliser nos hormones stéroïdiennes comme la testostérone, la progestérone et les œstrogènes. Il permet d’anticiper les changements et modifications hormonales et de restaurer la libido ».

 

Qun Yi Zheng, Ph.d., a publié dans Urology une étude sur les souris qui a démontré une très nette augmentation de l’activité sexuelle : selon la concentration utilisée les souris ont eu de 13 à 67 coïts en trois heures.

Aguila Calderon, l’ ancien Doyen de la Faculté de Médecine de Lima a constaté « que la Maca apportait beaucoup de calcium, de magnésium et de silice absorbables et que de ce fait elle était utile en cas de décalcification chez les enfants et les adultes ». Dans sa pratique, Dr. Calderon utilise également la Maca contre les troubles de l’érection et les différents symptômes liés à la ménopause ainsi que dans la fatigue générale.

De même on a vu qu’à la fois sa composition, ses indications traditionnelles et certains résultats constatés permettaient de le recommander afin de préserver l’aspect et la « jeunesse » de la peau, particulièrement au moment de la ménopause.

Mais ce sont surtout ses propriétés de régulation du cycle hormonal qui la feront proposer comme supplément nutritionnel (seul ou associé au yam ou dioscorea) :

Soit en fin de cycle pour améliorer ou diminuer le syndrome prémenstruel

Dans le cadre de la préménopause ou de la ménopause pour diminuer les bouffées de chaleur et l’asthénie.

C’est dans le cadre de la prévention des effets délétères de la pré- et ménopause que l’on doit conseiller de consommer, si besoin dés le milieu de la quarantaine, de la Maca, du Yam ou Dioscorea et bien entendu du soja.

 

C’est donc dans le cadre des « hormones like », phytohormones et phytomodulateurs hormonaux (lire à ce propos hormones végétales naturelles des Dr Nahon et Rueff et hormones végétales mode d’emploi du Dr Rueff, aux Editions Jouvence) à côté du yam, du soja, mais également du « Tribulus Terrestris » ou du « Trèfle Rouge » qu’il faut placer cette racine pleine d’avenir et d’espoir qu’est la Maca.

 

Entre les mythes populaires d’un côté et de l’autre la science, s’étend le vaste domaine du savoir et utilisations populaires associées ici à l’utilisation d’une plante à la fois surprenante, pleine de promesses. Cette « herbe divine », utilisée depuis plusieurs millénaires, n’a cessé de prouver son utilité, sans que les progrès de la science ne le démente actuellement. Bien au contraire, gageons qu’elle soit en mesure de la valider et de la préciser.

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Maca 300 mg Extraits Standardisés - 30 comprimés

Maca 300 mg Extraits Standardisés - 30 comprimés

Dans le cadre des déficits et déséquilibres hormonaux des deux sexes la Maca est un tonique défatiguant et "anti-âge"

Donnez votre avis