Recherche

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Antioxydants et vieillissement Il y a 54 produits.

Les antioxydants ou antiradicalaires apportés par l'alimentation sont un moyen simple et mesurable de ralentir certains mécanismes de vieillissement !

En savoir plus ...

On respire grâce à l'oxygène, on vieillit et on s'oxyde grâce à lui également ! Vieillir c'est aussi "rancir" comme un simple morceau de beurre ! Les antioxydants ou antiradicalaires qui nous sont apportés par l'alimentation et, si besoin, par la supplémentation nutritionnelle, s'ils ne sont pas un gage de "jeunesse éternelle" sont pour le moins un moyen simple et mesurable de ralentir et/ou contrôler certains mécanismes de vieillissement et de prévenir les malaises, douleurs et maladies qui peuvent leur être associés !

N'oubliez pas de déterminer votre besoin personnel en antioxydants et de lire sur notre page d'accueil en cliquant sur la rubrique "info du mois" le texte : "actualisation des antioxydants".

L'étude des antioxydants ainsi que de leur importance primordiale dans l'organisme et dans le cours du vieillissement ne remonte pas à plus d'une vingtaine d'années (ce qui explique la méconnaissance de beaucoup de professionnels de santé dans ce domaine!) Ils permettent de régulariser et de contrôler le métabolisme de l'oxygène.

Si nous respirons grâce à l'oxygène, sa combustion dans notre organisme produit des dérivés hautement toxiques que l'on nomme "radicaux libres" ou "espèces activées de l'oxygène".

Lorsqu'ils ne sont plus, ou plus assez contrôlés par ces nutriments dits antioxydants ou antiradicalaires,ces derniers sont à l'origine (ou aggravent) de nombreuses maladies comme les infections, les inflammations et les cancers. Ils sont une des explications modernes du vieillissement. Prendre des antioxydants suffisamment tôt (en général à partir de la quarantaine...) et en quantités adaptées à son propre besoin grâce aux tests nutritionnels de Nutrition Conseil International c'est espérer améliorer sa santé en qualité comme en quantité et prévenir bon nombre d'affections liées à la dégénérescence de nos tissus et organes.

Prendre des antioxydants en quantités raisonnables et mesurables pour le sportif, c'est une nécessité absolue, un gage non seulement de performance et de récupération, mais surtout et avant tout un gage de santé à long terme. La vitamine E naturelle est décrite à la rubrique : cœur et circulation.

Dans la même rubrique et dans la rubrique présente, le coenzyme Q10,le gamma tocophérol ou tocotrienol, le lycopène, la lutéine sont autant d'antioxydants qui sont impliqués dans de nombreuses affections et notamment les affections cardio-vasculaires et certains cancers comme le cancer de la prostate.

A ce propos nous vous conseillons vivement de lire, dans "les infos du mois" le texte: actualisation des antioxydants . L'optimisation de son propre taux de DHEA est considéré comme une mesure essentielle de prévention du vieillissement. Les tests nutritionnels et salivaires de Nutrition Conseil International permettent d'évaluer très simplement son taux, ainsi que celui des hormones sexuelles (testostérone chez l'homme, estradiol et progestérone chez la femme).

On corrigera les déficiences au moyen des précurseurs végétaux : Dioscorea plus, crème PRO 1000, ou Promeno, respectivement à 1000 et 950 milligrammes de progestérone naturelle, extraite du yam ou du soja, pour un pot de 60 ml) et Cybestron (phytoestrogène et phytomodulateurs végétaux), tribulus terrestris ou acides aminés précurseurs DE GH et DHEA 25 ou 50 milligrammes chez l'homme et la femme.

N'oubliez pas de consulter les rubriques "La santé et la forme masculine" et "Problèmes liés au cycle menstruel et à la ménopause". Si vous voulez connaître l'essentiel de ce qu'il y a à savoir sur la DHEA, en dix questions et dix réponses simples, cliquez ici. Enfin, si vous voulez en savoir,un peu, beaucoup, passionnément plus... (quoi de plus passionnant?) nous vous invitons à consulter les ouvrages que nous conseillons dans la bibliothèque de Nutrition Conseil International (notamment : Les techniques de lutte contre le vieillissement, la bible anti-âge et les antioxydants en supplémentation nutritionnelle.

Vous les trouverez en Librairie, mais, pour vous aider, nous pouvons vous les faire parvenir. N'oubliez pas que vous pouvez trouver un grand nombre d'entre eux en les commandant par le net, par exemple sur bol.fr . En principe, on ne devrait pas prendre des antioxydants "à l'aveugle" ni forcément tout le temps, ni à n'importe quelle doses. Pour connaître ses propres besoins et pouvoir les gérer en fonction de ses supplémentations, il serait bon de faire un bilan de ses besoins en antioxydants (www.stress-oxydatif.com).

Vous trouverez sur ce site la liste des laboratoires en mesure de faire ces analyses (assez complexes, car il faut congeler le sang à -80°C avant de le traiter). Les laboratoires eux-même sauront vous proposer des prescripteurs dans vos régions respectives.