Recherche

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Mémoire Il y a 14 produits.

Rien de plus difficile à évaluer que la mémoire et la concentration intellectuelle ! Il existe bien des échelles de tests que les spécialistes réalisent, mais...

En savoir plus ...

Certains se plaignent mais en réalité, il ont un fonctionnement cérébral par fait ou du moins correct pour leur âge, leurs conditions de vie et "d'entraînement cérébral" !

Celui qui n'avait pas une bonne mémoire dans sa jeunesse en aura difficilement une bonne en vieillissant car on considère que le sommet de la "forme cérébrale" est atteint vers quarante ans! Après tout dépend :

- de capacités personnelles ou génétiques,

- des états de fatigue, de stress,

- de la qualité de vie dont l'alimentation fait partie et de l'entrainement de sa mémoire et concentration car le cerveau "comme un muscle" s'entretient.

Une bonne nutrition, sans carences minérales, sans carences en antioxydants (donc : pas d'excès de graisse, un maximum de légumes et de fruits pour apporter les minéraux et les antioxydants) est un gage d'un bon vieillissement cérébral.

L'apport en acides gras omega-3 des poissons des mers froides semble également constituer un facteur important.

Au delà on conseille un apport suffisant en antioxydants tels que surtout la vitamine E naturelle et les vitamine C et il est encore très difficile de dépister les sujets à risque de dégénérescence précoce du cerveau donc de démence sénile.

L'utilisation des nutriments ci-dessous doit être surtout ponctuelle: préparation à des examens, récupération de périodes de fatigue...

Pour ceux qui ont ou ont eu des bilans lipidiques (cholestérol, triglycérides...) augmentés on peut recommander les antioxydants et la phosphatidylcholine .

Dans tous les cas l'âge biologique et mémoriel est aussi dépendant de l'âge hormonal et nous vous conseillons de faire réaliser un test salivaire et parfois un test urianire, afin de savoir si vos taux d'hormones sexuelles, (testostérone, estradiol, progestérone), surrénaliennes (DHEA, cortisol) ou d'hormone de croissance (GH) sont normaux ou trop faibles pour votre âge afin d'envisager éventuellement une supplémentation nutritionnelle (précurseurs, modulateurs) ou hormonale (médicale).